Catégorie : Maison imprimée 3D

L’impression 3D est sans aucun doute la révolution de notre siècle. D’autant plus qu’il s’adapte à tous les secteurs, et en particulier au secteur de la construction. Avec de nouvelles imprimantes 3D et de nouveaux matériaux d’impression, les maisons imprimées en 3D passent du rêve à la réalité. En France, c’est à Nantes qu’est né le premier logement social imprimé en 3D. Au fur et à mesure que cette technologie se développera, des projets de plus grande envergure verront le jour. Et dans quelques années, tout le monde devrait pouvoir faire imprimer la maison de ses rêves en 3D.

L’impression 3D, une révolution dans la construction

L’impression 3D est accueillie avec beaucoup d’enthousiasme dans le secteur de la construction, car elle permet de repenser complètement le processus de fabrication. Une fois perfectionnée, cette technologie permettra de gagner beaucoup de temps. Un projet de deux semaines peut être réalisé en seulement 3 à 4 jours. L’ennui et les risques liés au travail seront considérablement réduits. C’est aussi une bonne nouvelle pour la planète, car l’impression 3D utilise beaucoup moins de matériaux que les méthodes de construction conventionnelles. Pour la construction, l’impression 3D ajoute du matériel au lieu de le soustraire, ce qui réduit l’impact environnemental. Et de produire très peu de déchets. Un avantage significatif puisque le béton est l’une des ressources les plus utilisées après l’eau, et qu’il recycle encore très mal.

Maison imprimée 3D : comment ça marche ?

Bien sûr, vous n’imprimez pas une maison 3D avec une imprimante 3D conventionnelle. Les ingénieurs ont spécialement conçu des imprimantes XL qui fonctionnent avec un bras robotisé. C’est donc le bras de la machine qui dépose automatiquement le matériau. Ces imprimantes 3D XL peuvent maintenant imprimer du béton, du métal ou du plastique par exemple. Mais aussi des matériaux durables et recyclables, ce qui donne l’espoir que la construction 3D peut répondre aux défis environnementaux.

Pourquoi imprimer une maison 3D ?

L’impression d’une maison en 3D est donc une révolution pour le secteur de la construction. Mais quels sont les avantages pour les futurs propriétaires ?

Le travail de conception est facilité

Avant d’être utilisée pour la construction, l’impression 3D était déjà utilisée pour travailler sur les dessins, notamment par les architectes. C’est une façon très simple de concevoir des plans et des modèles, et de les adapter pour répondre aux besoins des futurs propriétaires. Il est donc possible d’obtenir la maison de ses rêves, sans surprise lors de la construction. Parce que la seule différence entre le modèle et la maison est l’échelle. La reproduction se fait parfaitement.

Impression 3D : une construction beaucoup plus rapide

Comme la construction est automatisée, il y a évidemment un gain de temps. Parce que la machine peut travailler en continu et maintenir sa précision. Ainsi, une petite maison peut être imprimée en 3D en une seule journée. Dans quelques années, on peut imaginer que cette technologie sera utilisée par les pouvoirs publics pour reconstruire des logements après une catastrophe naturelle par exemple.

Impression 3D : Grande réduction des coûts

L’impression 3D apparaît également comme une solution très intéressante pour réduire les coûts de construction. Parce que cette technologie utilise moins de matériaux, ce qui a évidemment une influence sur le coût du projet. Avec une imprimante 3D, vous n’utilisez que la quantité de matériel dont vous avez vraiment besoin. Pas de déchets et pas de coûts cachés ! Cette technique permet également de réduire les coûts d’outillage et de main-d’œuvre. Sur le site, il n’y a que la machine et la personne qui la programme.

Imprimez votre maison 3D où vous voulez

Les nouveaux systèmes d’impression 3D sont aussi l’occasion de construire où vous voulez, dans les limites de la réglementation bien sûr. Mais cette technologie permet de construire facilement et à moindre coût dans des endroits éloignés qui seraient inaccessibles aux engins de construction traditionnels. La seule condition est que l’emplacement soit accessible à l’imprimante.

Conclusion

Si l’on peut s’enthousiasmer pour cette technologie révolutionnaire, il reste encore quelques blocs à lever pour que l’impression des maisons 3D devienne plus démocratique. En effet, le processus d’impression 3D du bâtiment n’est pas encore reconnu comme un véritable processus de construction, en raison des normes en vigueur. Par exemple, il est difficile d’effectuer des calculs de résistance et de durabilité pour ces constructions. La méthode doit donc encore faire ses preuves avant de pouvoir être reconnue comme un processus de construction fiable par les autorités publiques.