wikkelhouse

Wikkelhouse, la maison modulaire en carton venue des Pays-Bas

Une maison en carton. Oui, oui, vous avez bien lu ! D’ailleurs, c’est ce que signifie littéralement « Wikkelhouse » en néerlandais. L’idée semble saugrenue mais elle relève en fait du génie. Cette maison modulaire et recyclable est aussi solide que performante. A 3900€ le module, une petite maison peut être construire eu une journée. Et abriter un foyer pendant 100 ans ! Mais alors, comment ça marche ?

Une Wikkelhouse, littéralement « maison en carton », a déjà cheminé d’Amsterdam à Marseille ! Installée en avril 2018 dans la cité phocéenne, il s’agit d’une des quarante premières maisons en carton habitables. Et le design de ces mini-maisons modulaires est loin de ce qu’on pourrait imaginer d’une construction dans ce matériau. Le design est épuré, dans un style scandinave, avec des finitions en bois clair ultra-modernes et une grande baie vitrée. Si l’on ne sait pas que la maison a été construite en carton, impossible de le deviner !

Pour l’heure, seule une entreprise fabrique des maisons en carton : Fiction Factory, dont l’atelier est implanté à Amsterdam, aux Pays-Bas. Le fondateur, Oep Schilling, 54 ans, se définit comme un « creative maker », c’est-à-dire un inventeur ancré dans les préoccupations de son époque. A savoir allier écologie, confort et esthétique pour créer les logements de demain.

Une machine inventée dans les années 1990 et tombée dans l’oubli

Si la Wikkelhouse a pu voir le jour, c’est grâce à l’invention d’un autre néerlandais : René Snel, à la tête d’une entreprise de packaging dans les années 1990. Mis au défi de construire une maison légère et peu chère pour répondre à des crises humanitaires, il créé une machine rotative qui colle 24 couches successives de carton. Elle lui permet de construire un module de base d’un logement de 1,2 mètre de largeur sur 4,6 mètres de longueur. Soit 5m² et 500 kilos ! Les modules peuvent alors être assemblés et customisés. Si René Snel a réussi son pari, sa machine est tombée dans l’oubli. Jusqu’à ce qu’Oep Schilling la découvre en 2012 et décide de poursuivre l’aventure de son compatriote.

C’est en 2017, au bout de quatre ans de tests, que la première maison est commercialisée. Et l’aspect écologique a été intégré dans toute la chaîne de production. Le carton comme le bois proviennent de forêts écogérées labellisées FSC. La colle est à l’eau tandis que le revêtement imperméable laisse respirer la maison. Cette dernière est garantie dix ans mais sa durée de vie est estimée entre cinquante et cent ans. Elle s’affiche à 39 000 € pour un module de 50 m² et à 70 000 € avec toutes les options d’aménagement. Temps de montage ? Une à deux journée(s) selon les dimensions !

Et, pas d’inquiétude, on y retrouve tout le confort moderne : cuisine équipée, salle de bain avec douche ou baignoire, etc. Le chauffage se fait lui avec un poêle à bois, qui apporte très rapidement une température agréable dans tout le logement.

Trois fois plus écologique qu’une maison traditionnelle

La Wikkelhouse est donc écologique (trois fois plus qu’une maison traditionnelle !) et peu chère. Mais c’est loin d’être son seul avantage ! L’isolation thermique et sonore est excellente, sans coût supplémentaire. De plus, cette maison a l’avantage de ne pas nécessiter de lourdes fondations. Elle s’installe facilement partout : dans son jardin, un coin de forêt, un bord de plage, de canal, etc. Et s’adapte facilement aux évolutions : des modules peuvent être ajoutés ou retirés sans problème.

Très proche de la Tiny house mais bien plus facile à construire pour un coût similaire, la Wikkelhouse risque bien de séduire les adeptes de petits habitats alternatifs. Pour l’heure, Fiction Factory livre ses modules aux Pays-Bas, en France, en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne, au Royaume-Uni et au Danemark.

La Wikkelhouse semble avoir tous les atouts pour révolutionner l’habitat écologique et modulaire. Il ne reste plus qu’à voir, sur la durée, si cette habitation tient la route. Si c’est le cas, nul doute qu’elle fera un carton !

Le boom des maisons modulaires

Aujourd’hui, les maisons modulaires ont pris des formes uniques, sont faites de matériaux plus résistants et plus faciles à travailler, et contiennent des éléments de conception (si désiré). L’éclairage, le décor, le paysage et même la durabilité influencent la façon dont les fabricants créent ces étonnantes structures préfabriquées. C’est le cas des wikklehouses, maisons en forme de pentagone, développées par une entreprise néerlandaise.

Présentation du wikklehouse

Un bureau contemporain ou une maison de vacances ? Un logement temporaire ou une salle d’exposition lors d’une foire ou d’un festival ? La Wikkelhouse a tout ce qu’il faut. L’innovation vient souvent de l’application de connaissances d’un domaine à un autre ceux-ci n’ayant aucun rapport. C’est exactement ce qui s’est passé avec cette merveille modulaire. La Wikkelhouse a été conçue et construite par une petite compagnie d’Amsterdam.
Le terme wikklehouse est donc un concept flexible. Des segments individuels sont reliés entre eux en une maison, un stand de foire, une salle d’exposition ou un bureau en utilisant des liens invisibles. La base de la Wikkelhouse est en carton de fibres vierges, fabriqué à partir d’arbres scandinaves. Le carton est enroulé autour d’un énorme moule, avec une méthode brevetée par RS Developments, tout en y ajoutant de la colle respectueuse de l’environnement. Cela crée une structure résistante et isolante. Par ce processus d’emballage, une méthode d’isolation thermique et de construction est intégrée de manière durable. Ensuite, chaque segment est recouvert d’un film de protection et de lattes de bois. La Wikkelhouse répond aux critères de logement temporaire ou permanent. Elle est environ huit fois plus durable qu’une construction traditionnelle. La Wikkelhouse peut être placée dans la journée et peut être fournie avec des façades vitrées ou fermées. C’est un design unique et contemporain, qui crée des espaces vivables, uniques et créatifs.
La simplicité de sa conception est fascinante. La façade en verre pleine est signe de modernité tandis que les caractéristiques rondes vous font penser à la haute qualité et à l’excellence de l’exécution. Vue de profil, il est évident qu’il s’agit d’un bâtiment modulaire. Les sections de 1,2 m de large sont clairement visibles car aucune tentative n’a été faite pour cacher la ligne de séparation entre les modules.
L’intérieur : Des panneaux de contreplaqué lisses enveloppent tout le bâtiment et donnent à la maison un aspect unique et une impression de qualité supérieure et de solidité.
Même de l’intérieur, les lignes de séparation entre les modules sont clairement visibles, ce qui ajoute de la profondeur à l’espace intérieur. En théorie, il n’y a pas de limite au nombre de modules que vous pouvez ajouter. En plus d’un look exceptionnel et d’une extensibilité illimitée, les Néerlandais ont conçu un module spécialisé pour la salle de bains et un module avec fenêtre ronde, ainsi que des accessoires pour la cuisine, le salon et le chauffage. Cela permet de créer une version personnalisée du Wikkelhouse.

Principe de construction modulaire des wikklehouses

Ce concept modulaire est super simple et pourtant remarquable. L’ensemble de la maison est installé sur une structure en blocs de béton et poutres en bois. La maison est très légère et, grâce à cette caractéristique particulière, le châssis peut être placé sur un sol nivelé et compacté, ne nécessitant aucune fondation. Cela permet de réduire les coûts d’installation et le temps d’installation.
Cette maison est en carton ! Que vous le croyez ou non, chaque segment est construit en « roulant » une minuscule feuille de carton sur une charpente d’acier. L’ensemble du système est absolument ingénieux ! Le fabricant déclare une valeur U murale d’environ 0,29 W/m2K (R = 3,5). La valeur U des fenêtres est d’environ 0,24 W/m2K (R = 4,2).
La feuille de carton de 1,2 m de large est enroulée autour de l’armature tandis que 60 lignes de colle sont « dessinées » sur la feuille. La colle assemble les couches les unes aux autres et relie l’ensemble de la structure en un bloc solide. Une fois que la colle a durci, l’armature en acier est retirée et le segment est prêt pour la finition.

Les principales caractéristiques du Wikkelhouse, telles que décrites par le Producteur, sont :

  • 100% recyclable ;
  • 3X plus écologique que les maisons traditionnelles ;
  • Une force constructive exceptionnelle ;
  • Des qualités d’isolation optimales ;
  • Une acoustique inégalée ;
  • Un cycle de vie prévu d’au moins 50 ans ;
  • Aucune fondation n’est nécessaire.

Le transport d’un Wikkelhouse est relativement simple. Grâce à la taille standard des modules de 1,2m, deux modules peuvent être transportés côte à côte, soit une profondeur totale de 2,4m. L’ensemble de deux modules s’adapte parfaitement à un camion. Dans le sens de la largeur, une remorque standard peut également transporter deux modules. Au total, jusqu’à quatre modules peuvent être chargés sur un camion standard. La taille d’un Wikkelhouse composé de quatre modules serait de 4,6 x 1,2 x 4 = 22,08 mètres carrés.

Installation d’une maison modulaire Wikkelhouse

Une fois sur place, les modules peuvent être déchargés avec un chariot élévateur régulier et placés directement sur le châssis de fondation. L’opération est très simple et, contrairement à la plupart des systèmes modulaires, elle ne nécessite pas de grue. Une fois en place, les modules sont fixés en place et la structure est finie de l’extérieur avec l’ajout du bardage en bois. Une fois assemblée, la maison est déjà terminée à l’intérieur et le propriétaire peut emménager immédiatement.

Les avantages  d’une maison Wikkelhouse

  • Facilité de transport ;
  • Coût raisonnable par mètre carré ;
  • Beau design moderne et moderne ;
  • Fonctionnalité ;
  • L’évolutivité.

Les seuls inconvénients semblent être la disponibilité et le fait que vous ne pouvez pas personnaliser l’architecture de la maison.
Les seules choses que vous pouvez personnaliser sont des détails mineurs comme les couleurs et la présence de fenêtres, mais la forme des modules est fixe et ils ne peuvent être assemblés qu’en ligne droite.

 

 

Wikkelhouse from Wikkelhouse on Vimeo.

Laisser un commentaire